Très touchée par le livre de mon amie Arlette

j’avais besoin de coucher ces mots

imagesPWAL59YT

Je pars..

Assise à coté de moi

Je sens ton chagrin

Tu veilles sur moi avec l’espoir

Que je serre ta main

 

Dans ce lourd silence

Tu m’as confié  tellement de choses

Tu attends mon réveil avec tant de patience

Mais mes paupières restent closes

 

Je ne sais combien de temps

Durera pour toi cette douleur

Tu as respecté tes engagements

Malgré tes doutes, espoirs et peurs

 

Je pars, je vais vers un renouveau

Ne crois pas que ce soit un abandon

Le départ  sera de courte durée

 

J’ai vu une étincelle, un ange là-haut

Un paradis où nous nous retrouverons

Et où rien, ne pourra nous séparer

 

Mère, sois en paix 

Je ne cesserai

de te protéger et t’aimer