Tristesse profonde
(Ecrit cette nuit, à bout, à cran, , me jugez pas sil vous plait, je suis très mal)

TRISTANA TRistesse (22)

Encore un soir
Le sol jonché de mouchoirs
L'oreiller recueille mes larmes
Devant ce destin,je suis sans armes
J'ai toujours tout donné
Toujours aimé sans me limiter
J'y mettais tout mon cœur
Aujourd'hui il n'est que puits de douleurs
Les paroles, les gestes, les souvenirs
Tous au quotidien me font souffrir
Tels des coups de couteaux
À chaque instant son clou et son marteau
Je ne veux plus aimer
Je ne peux plus souffrir plus
L'amour est un terminus
Un jour le glas viendra à sonner
L'amour est si cruel
La vie si rebelle
Pourquoi l'ai je connu
J'ai mis mon cœur à nu
Nourri tous les espoirs
Mais chaque nuit je pleure dans le noir
Que le sommeil m'emporte
Paradis ou enfer qu'importe
On aime plus, enfin morte