08 mars 2017

Haïkus chez Asphodèle

https://leslecturesdasphodele.wordpress.com/2017/03/09/14966/  Femme ne vit point Par la force de ses poings Et fait son chemin    On peut vivre sans D'autres ne vivent qu'avec Trop de sentiments
Posté par Assoula Warda à 09:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,