17 septembre 2019

L’éléphant et la corde

Votre tentative peut échouer, mais n’omettez jamais une tentative. Voici l’une des nouvelles les plus stimulantes que j’ai lues récemment.  L’auteur est inconnu mais son message est de la plus haute importance. Alors que mon ami passait devant les éléphants, il s’arrêta soudainement, confus par le fait que ces énormes créatures étaient tenues par une simple corde attachée à leur jambe avant. Pas de chaînes, pas de cages.  Il était évident que les éléphants pouvaient, à tout moment, se détacher des cordes... [Lire la suite]
Posté par Assoula Warda à 15:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

10 septembre 2019

La fougère et le bambou

  À pros de la résilience: L’histoire de la fougère et le bambou – (conte oriental) C’était un jour tout à fait ordinaire lorsque j’ai décidé de tout laisser tomber… Un jour, je me suis avoué vaincu… j’ai renoncé à mon travail, à mes relations, et à ma vie. Je suis ensuite allé dans la forêt pour parler avec un ancien que l’on disait très sage. – Pourrais-tu me donner une bonne raison pour ne pas m’avouer vaincu? Lui ai-je demandé. – Regardes autour de toi, me répondit-il, vois-tu la fougère et le bambou? – Oui,... [Lire la suite]
Posté par Assoula Warda à 15:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 septembre 2019

Du temps pour ses enfants

  Un jour, un homme revenant du travail très tard, fatigué et agacé trouva son fils de 5 ans, à l’entrée de la porte. « Papa, je peux te poser une question ? »  « Qu’est-ce que c’est ? » répondit l’homme. « Papa, combien tu gagnes par heure ? »  « Ce n’est pas ton problème … Pourquoi une question pareille ? » répondit l’homme, d’une façon agressive. « Je veux juste savoir. S’il te plaît combien tu gagnes par heure ? » « Tu sais quoi ? Je gagne 12 € par heure ! »  « Ah … » répondit le garçon, avec sa... [Lire la suite]
Posté par Assoula Warda à 07:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
26 août 2019

Le pot fêlé

Une histoire hindoue pour apprendre à nous regarder   Voici l’histoire d’un paysan qui, pour vivre, vendait de l’eau au marché. Il avait environ dix jarres. Tous les jours et très tôt le matin, il posait une perche sur son dos. À chaque extrémité était suspendue une jarre; il les portait jusqu’au puits et, ensuite, au centre du village. Cependant, au milieu de tous ces récipients se trouvait un pot fêlé. Curieusement, cet homme travailleur prenait toujours le pot fêlé pour effectuer son premier voyage du jour. Il... [Lire la suite]
Posté par Assoula Warda à 10:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
19 août 2019

La hutte en feu

  Le seul survivant d’un naufrage a été emporté par les vagues sur une petite île déserte. Tous les jours, il priait pour que quelqu’un vienne le sauver et, tous les jours, il scrutait l’horizon pour entrevoir le moindre signe d’aide, mais personne ne venait jamais.  Il a donc décidé de se bâtir une petite hutte avec des arbres morts et des feuilles de palmier afin de se protéger contre les intempéries, les animaux, ainsi que pour mettre à l’abri les quelques possessions qu’il avait sauvées du naufrage. Après une... [Lire la suite]
Posté par Assoula Warda à 05:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 août 2019

Le maître et le scorpion

Un maître de l'Orient vit un scorpion se noyer et décida de le tirer de l'eau, et lorsqu'il le fit, le scorpion le piqua.  Par l'effet de la douleur, le maître lâcha l'animal qui de nouveau tomba à l’eau et recommença à se noyer.  Le maître tenta de le tirer à nouveau et l'animal le piqua encore.   Quelqu'un qui était en train d'observer la scène se rapprocha du maître et lui dit :   * Excusez-moi, mais vous êtes têtu ! Ne comprenez-vous pas qu'à chaque Ne... [Lire la suite]
Posté par Assoula Warda à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 août 2019

Madame Béatrice Poirier: La vie

  C’est la pluie, c’est le beau temps, c’est la rosée du matin et la douceur d’un coucher de soleil.    C’est un sourire, une larme, des souvenirs, des espoirs, des jours bleus et des jours noirs    C’est toi, c’est moi…c’est nous, c’est tout.     C’est le souffle Divin…c’est le plus beau, le plus précieux…c’est sacré.     C’est s’adapter, essayer, tomber, se relever, gagner et échouer.     C’est un jeu…     C’est un... [Lire la suite]
Posté par Assoula Warda à 07:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juillet 2019

Le père, l'enfant et l'âne

Un jour, un enfant pose une question à son père : - Dis papa, quel est le secret pour être heureux ? Ne sachant que répondre à cette interrogation, le père propose à son fils de le suivre. Ils sortent de la maison, le père sur le vieil âne et le fils suivant à pied. Les gens du village accusent : - Son père est un père indigne ! Il monte son âne quand son fils le suit à pied ! - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison, dit le père. Le lendemain ils sortent de nouveau, mais cette fois le père installe son fils sur... [Lire la suite]
Posté par Assoula Warda à 05:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juillet 2019

Le grand ménage

Un jour, j’ai fait passer une annonce pour trouver une aide ménagère. Madame X s’est présentée à ma porte : sa jovialité et son entrain naturel m’ont convaincue. En une matinée, elle a abattu un travail incroyable, les étagères n’avaient jamais été aussi propres et le sol reluisait. Elle venait 3 fois par semaine et, tout en sifflant, mettait de l’ordre dans mon petit monde désordonné. À un moment, j’ai eu un passage à vide. Je me remettais en question chaque jour, je me morfondais sur mon passé, je dormais beaucoup et je... [Lire la suite]
Posté par Assoula Warda à 08:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juillet 2019

Chiots à vendre

  Un commerçant était en train de clouer une affiche annonçant des "chiots à vendre" au-dessus de sa porte. De telles affiches ont le don d'attirer les enfants et comme par hasard, un petit garçon apparut bientôt sous l'affiche du commerçant.     " Combien vendez-vous ces chiots ?"  demanda-t-il. Le commerçant répondit: " Entre 30 et 50 dollars ".  Le petit garçon fouilla dans ses poches et en tira de la petite monnaie.  "J'ai deux dollars trente-sept, dit-il. Est-ce que je peux les... [Lire la suite]
Posté par Assoula Warda à 04:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,