Chez Assoula

Atelier d'Assoula de Novembre ''Faîtes moi peur...''

 

Nous voici bientot  en novembre, halloween...

Haha allez faites nous peur..ou même rire lol

Au plaisir de vous lire les amies

Je serai absente du 4 au 11

Je pars ..""chez moi""..

Ma connexion sera faîtes pour le 10..

je mettrai donc à jour le Week-end du 11

11

NOVEMBRE « La peur en humour ou horreur »

1°-5/11-les mots dans un texte ou poème:

Peur- frissons-couteau-sang-hurler-macabre-vie-film

2°-15/11-la phrase dans 1 texte: …

« Ces choses au fond de nous qui nous font veiller tard »…

3°-25/11-Ecrire un poème minimaliste ou un haïku

Colette 

https://colettedc.wordpress.com/2017/11/12/chez-assoula-novembre/

Maridan:

http://www.maridan-gyres.com/l-atelier-d-assoula-octobre-2017

 

http://www.les-mots-de-montpellier.com/l-atelier-d-assoula-novembre-2017

http://maridan.eklablog.com/l-haiku-pour-assoula-a132617762

 

 

Posté par Assoula Warda à 12:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,


22 novembre 2017

les mercredis de la chanson française chez Covix: Poète de Claude Barzotti

CHANSON "POETE" DE CLAUDE BARZOTTI

Poète, les oiseaux se sont tus et elle a disparu comme un bateau en mer.
Poète, toi qui sais de ta plume chasser même la brume, dis-moi ce qu'il faut faire.
Poète, dis-moi les mots qu'il faut lui dire pour qu'elle revienne pour lui dire que je l'aime.
Poète, si tu ne m'aides pas , mon amour s'en ira, les mots souffle-les moi.

Poète, souffle-moi quelques mots,
Fais-moi Victor Hugo, fais-moi Rimbaud,
Aide-moi , je t'en supplie, elle est ma vie,
Les mots pour la reprendre, j'veux les apprendre.

Poète, aide-moi ou je sombre, je vis dans la pénombre lorsque je suis loin d'elle.
Poète, Prestidigitateur, ton métier de parleur, donne m'en les ficelles.
Poète, Donne-moi du talent pour dompter l'ouragan qui ravage nos têtes.
Poète, il n'y a que toi qui peut sécher les larmes aux yeux de la fille que j'aime.

Poète, souffle-moi quelques mots,
Fais-moi Victor Hugo, fais-moi Rimbaud,
Aide-moi , je t'en supplie, elle est ma vie,
Les mots pour la reprendre, j'veux les apprendre.
Poète, use de ta magie, souffle-moi de je t'en pri des mots choisis,
Je suis perdu sans toi, oh aide-moi,
Les mots qu'elle veut entendre, j'veux les apprendre.

Poète, souffle-moi quelques mots.

Poète: Dis-lui qu'elle est ta voile,
Dis-lui qu'elle est ton gouvernail,
Dis-lui que tu seras son matelot
Où qu'elle soit, où qu'elle aille,
Parle-lui d'émotions,
Parle-lui de tendresse
Dis-lui qu'elle est ta maison
Et ta dernière adresse.

Poète, la magie de tes mots, l'ont fait fondre en sanglot et elle est revenue
 

Posté par Assoula Warda à 04:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 novembre 2017

Mardi variété internationale chez Covix MParoles Inchallah par Maher Zain

maher zein insha allah arabic with lyrics

 

Si parfois tu as du mal à avancer
Si tu te sens seul, si tu te sens paumé
Quand la nuit s'éternise, que l'obscurité t'oppresse
Même désemparé, même si tu ne sais quelle loi suivre
Ne baisse pas les bras, et ne perd pas espoir
Car Allah est toujours proche de toi

Insha Allah, insha Allah, insha Allah tu trouveras ta voie
Insha Allah, insha Allah, insha Allah tu trouveras ta voie

Si parfois tu commets tant de fautes
Que pour te repentir tu penses qu'il est trop tard
Tellement confus des mauvais choix que tu fais
Qui hantent ton esprit et emplissent ton cœur de honte
Ne baisse pas les bras, et ne perd pas espoir
Car Allah est toujours proche de toi

Insha Allah, insha Allah, insha Allah tu trouveras ta voie
Insha Allah, insha Allah, insha Allah tu trouveras ta voie

Va vers Allah, il n'est jamais très loin
Fais-lui confiance, lève tes mains et prie
Ya Allah, guide nos pas, protège-nous de l'errance
Tu es le seul qui puisse nous montrer la voie,
Nous montrer la voie, nous montrer la voie, nous montrer la
voie

Insha Allah, insha Allah, insha Allah nous trouverons notre
voie
Insha Allah, insha Allah, insha Allah nous trouverons notre
voie
Insha Allah, insha Allah, insha Allah nous trouverons notre
voie
Insha Allah, insha Allah, insha Allah nous trouverons notre
voie

sans-titre

Posté par Assoula Warda à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 novembre 2017

La Semois a fil des 5 sens

EXO: Décrivez votre lieu préféré en utilisant vos cinq sens (vue, ouïe, goût, toucher, odorat).

img-a4c4c299acf9b3afdbb6194b8d12a556

Herbeumont La Semois (Belgique)

La Semois cette rivière où je passais mes vacances dans mon enfance ; Encore aujourd’hui, pour je me souviens de ce magnifique paysage  relaxer et m’endormir.

Je me souviens, de ce petit chemin qui descendait vers la rivière. On entendait le courant de l’eau au travers des grands arbres et sapins, le bruissement des feuilles sous la brise, trente ans après c’est encore ce ruissèlement et ces clapotis qui m’aident à me détendre.

Mais quelle beauté cette rivière sous le soleil, elle brillait, étincelait même ! Les galets et ardoises qui tapissaient le fond étaient visible de loin, la Semois est une des rares rivières qui garde encore  limpidité, pureté et transparence malgré la pollution actuelle. Je restais des heures à regardait ce magnifique paysage qui aujourd’hui encore me sert en méditation pour moi retrouver le calme

Ce qui la caractérise aussi est son odeur, ce mélange de sous-bois et de plantes de tabac qui bordent les rives ; Le tabac étant une spécialité de la région. Maman reprenait toujours un bocal d’eau si claire et précieuse pour le retour et nous le respirions afin de prolonger nos vacances une fois revenues à nos pénates.

Nous ramenions aussi des galets dont nous garnissions notre jardin ainsi que des ardoises qui étaient la deuxième source d’artisanat de la région. Ma mère  étant une fine décoratrice savait mettre tous ces éléments en valeur

Nous étions toujours émerveillés devant la beauté de ces « cailloux » aux formes arrondies, lisses et de couleurs si particulières ; Notre premier réflexe lorsque nous arrivions sur notre lieu de vacances, était de « dire bonjour à la Semois »…y plonger nos pieds et savourer le plaisir de ressentir le passage de l’eau entre nos orteils comme une caresse, était pour nos comme un bain de jouvence !!!

On n’avait pas peur de la boire, elle était bonne !!! Aucun goût désagréable cette eau est préférable à certaines eaux de robinet !! C’était comme si goût et odorat se mélangeaient, on respirait et  goutait cette pureté et fraicheur si agréables…..

C’est encore mon petit paradis celui qui berce mes nuits…

Posté par Assoula Warda à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dédi chez DEEDR: Ecrivons ensemble un conte de Noël !

Pour se réchauffer avec le froid hivernal approchant, et parce que, vous le savez, nous, les petits jeux, on aime ça, on vous propose aujourd’hui d’écrire avec nous le conte de Noël de Deedr !

BanniercontedeNoel-APollin

TOUTES LES INFOS SONT ICI ->http://www.deedr.fr/jeu-ecrire-ensemble-un-conte-de-noel/


Assoula en novembre-La peur...(1 et 2)

NOVEMBRE - La peur en humour ou horreur 

1°-5/11-les mots dans un texte ou poème:

Peur- frissons-couteau-sang-hurler-macabre-vie-film

2°-15/11-la phrase dans 1 texte: …

« Ces choses au fond de nous qui nous font veiller tard »… 

Poltergeist (1982) - Clown Scene

Un film qui fait peur?;

Une histoire macabre ?

Un couteau couvert de sang…. ;

Une sensation qui vous donne des frissons..

Oui, ces choses au fond de nous qui nous font veiller tard

Ces images qui restent en mémoire d’un film vu tard le soir étant petite,

Cette scène qui nous a fait hurler

Ce fantôme que l’on craint de croiser le soir

La peur c’est ce sentiment qui nous guide dans la vie pour nous protéger

et fuir en cas de danger

clown-doll-1024x633

Posté par Assoula Warda à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 novembre 2017

Poésies minimalistes-Haiks A FINIR

Le haïku est une forme japonaise de poésie permettant de noter les émotions, le moment qui passe et qui émerveille ou qui étonne. C'est une forme très concise, dix-sept syllabes en trois vers (5-7-5).

 

-La liste

 

Faire la liste

 

Trouver la bonne piste

 

Etre l'artiste

 

-Or argent bronze

 

Marche de Bronze

 

Récompense en argent

 

Médaille en or

 

-Qui est je?

 

Oh mais qui est je ?

 

Etrange est-ce bien moi   

 

Miroir es-tu moi ?

 

-Obscurité

 

Perdue dans le noir

 

Pas de lumière autour

 

Silence si lourd

 

-Toujours, Parfois, souvent

Toujours je t'aime

Parfois je peux te bouder

Souvent te chercher

-vivre-mourir

Vivre sans amour

Mourir un peu chaque jour

Le cœur devient fou

-Trop-Assez

Trop de consommé

Pas assez de don de soi

Rien d’équilibré…

-Peu-beaucoup

Tu donnes un peu

Mais tu demandes beaucoup

Cherche le milieu…

15 novembre 2017

Des mots pour voir clair…

 

 

Des mots pour voir clair…

116618334

 

Elle n'écrivait que la nuit, des phrases lumineuses qui l'éblouissaient si fort qu'elle clignait de plus en plus des yeux. , Elle consulta un ophtal-mot.

Il ouvrit le carnet qu’elle lui adressa, commença à lire et fut petit à petit ébloui.

Elle scruta le visage du vieux monsieur, réputé depuis des années, pour savoir « lire les maux », impatiente elle lui demanda son avis.

-Oh Jeune fille, tes mots brillent de la pureté de ton cœur, de l’amour que tu as donné et donne encore chaque jour à tes proches et même des inconnus.

-Oui j’aide des SDF dans un centre de nuit.

-Il faut beaucoup de courage pour aider ces personnes qui ont tout perdu.

-effectivement mais leur joie, leur petit sourire est un si beau cadeau, surtout de la part des enfants.

-Exactement, je lis ici des mots parlant d’innocence d’espoir;Tu es quelqu’un d’optimiste et tu gardes espoir que demain sera meilleur.

-Oui il faut toujours espérer et puis je ne suis pas là pour les accabler, ils souffrent déjà trop.

-Tu es pour eux comme une étincelle, un peu comme un phare qui les guide, tes paroles sont douceur et apaisante dans leur épreuves.

 

Il continua sa lecture..

-Tu brilles pour tout le monde…et toi as-tu trouvé ta lumière ?

Non enfin si…eux…être à leur cotés me rends bien heureuse

-Tu fais quoi dans ta vie tu es encore aux études ?

Non j’ai raté mon bac science, alors je suis partie et je travaille dans un cabinet d’avocats en tant que secrétaire.

-Que voulais tu  étudier en science ?

-Psychologie mais le destin en a décidé autrement..

-As tu fais des stages ?

-Oui deux et cela me plaisait beaucoup, ce contact avec des gens qui se cherchent, c’est à ce moment là que..

-Tu as commencé à écrire l’interrompit-il

Elle le regarda abasourdie ! En effet, un jour dans le train du retour elle avait couché ses premiers mots dans son petit calepin.

Il li sourit tendrement.

Oui vous avez raison, c’est depuis ces stages que je trouve l’inspiration...

-Peut-être cherchais-tu la raison de ton choix d’études..

-Lorsque je me relis, les mots me brulent les yeux ou m’éblouissent comme un vase de cristal qui casse en mil morceaux, je n‘arrive plus à mettre les mots à leur place.

-ces bouts de cristaux sont tes questions sur tes choix pour ton avenir, tes moments de doutes de tristesse…

Lisette renifla, les larmes vinrent aux yeux mais elle n’arriva pas à s’exprimer.

-Ecoute petite, on choisit son avenir en fonction de sa propre histoire et je pense que ton cœur a été brisé à plusieurs reprises, mais tu as toujours gardé espoir que tout irait mieux, que le pire serait derrière…

-Peut-être, devrais-je reprendre mes études.dit elle hésitante..

-Oui mais toi seule peut prendre cette décision ; malgré les épreuves les galères, les échecs, tu as toujours retenu le meilleur, je vois en toi, un cœur blanc comme le lait, « pur » voilà pourquoi tu t’occupes tant des autres.

Il se leva déposa sa main sur l’épaule de sa consultante ..

-On ne peut donner le meilleur de soi que si l’on est en accord, en paix avec soi-même dit-il en lui faisant un clin d’œil.

Il lui rendit le carnet elle se leva « soulagée »  de ces éclaircissements.

-Je vos remercie de votre aide. Elle prit son sac y rangeât le précieux recueil de mots.

-Donne-moi de tes nouvelles, dés que tes mots seront « arc en ciel »…

Posté par Assoula Warda à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

les mercredis de la chanson française: Les X commandements L'envie d'aimer

 

 

 

 ob_3a78ee_xey12dg1

http://www.covix-lyon.net/

C'est à mes yeux la plus belle comédie musicale française, que l'on soit chrétien ou pas  les textes s'adaptent à tous et L'ENVIE D 'AIMER est une magnifique chanson pleine d'espoir de douceur et d'amour pour tous

L'envie d'aimer - Les Dix Commandements (Final)

Posté par Assoula Warda à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 novembre 2017

Mon tendre amour

Mon tendre amour

0000AAAAA

Tu es entré dans ma vie

En y remettant des couleurs

J‘ai repris le gout de vivre

Et enfin, je connais le bonheur

 

Ton regard posé sur moi

Tes paroles fortes et rassurantes

Je reprends confiance en moi

Je suis de nouveau souriante

 

Tu as entendu mes douleurs

Tu m’as sauvée par ton amour

A toi s’est ouvert mon cœur

Pour t’aimer encore plus chaque jour

 

Tu as révélé cette femme

Qui attendait amour et tendresse

Sous tes doigts je me pâme

Et de désirs je deviens pécheresse

 

Aujourd’hui je peux enfin vivre

Profiter de chaque instant

D’amour, de toi, ivre..

En chantant riant et t’aimant

 

Regarde-moi

Ce sont des larmes de joie

Une pluie d’étoile

 

Nos âmes sont liées

Nos corps noués

Pour l’éternité

Posté par Assoula Warda à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,