Chez Assoula

Atelier de l'été "Les vacances"-Vos participations MAJ 19/8

Bonjour mes amies de plume

Voilà arrivés l'été et ..les vancances

Pour l'atelier de cet été, nous parlerons des vacances à la mer, la montagnes,

la campagnes..ou chez nous tout simplement

Il se déroule sur 2 mois à raison d'un exo par 20 jours

Vous pouvez bien sur les rassembler

Je vous souhaite de bonnes vacances chez vous ou ailleurs

Prenez soin de vous, profiez du bon temps pour lire, écrire, et...rien faire lol

Bizoux

7-8

Vos participations

Fée Capucine-1 http://feecapucine.eklablog.com/defi-chez-assoula-la-route-des-tournesols-a130689636

2 http://feecapucine.eklablog.com/defi-assoula-exo-2-un-bel-ete-a130880592

Ghislaine (3 en 1 )http://ghislaine53.eklablog.com/defi-assoula-juillet-et-aout-a130548372

Colette (groupés) https://colettedc.wordpress.com/2017/07/03/chez-assoula-juillet-aout/

Mumu https://mumulagrenouille2.wordpress.com/2017/07/06/mon-texte-pour-assoula-des-vacances-bien-tranquilles/

*Gisèle https://giselefayet.wordpress.com/2017/07/07/sur-la-peau-de-la-rivire/#comment-39689

Maridan  http://www.maridan-gyres.com/atelier-du-mois-de-juillet-de-mon-amie-assoula?trck=notif-12037589-1448296-12OQm

Scoobidoo http://scoobydu41.over-blog.com/2017/04/les-vacances.html

Arlette https://pelagie46.wordpress.com/2017/07/25/chez-assoula-5/

Assoula  http://chezassoulawarda.canalblog.com/archives/2017/07/20/35491935.html

 

Posté par Assoula Warda à 18:25 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


POETIK'ART Forum de poésie tres agréable....

poytes11

http://poetikart.forumactif.org/

Je usis sur PETIK'ART depuis 6 mois

Il y règne une ambiance familiale

Beaucoup de partage sur la littérature, De nombreux jeux de lettres

Chaque mois 3 thèmes sont proposés dans ""Scriptura" (vous pouvez écrire un texte, courtes nouvelles poésies....On vote fin de mois) 

Mes ateliers d'écriture, Aide à l'écriture

Aralf et Gérard sont là pour vous aider  dans vos écriture

(Aralf poésie et Gérard les novelles...)

Une super bonne humeur grâce à Gourmandine l'administratrice

On y trouve aussi une catégorie "ART" pour parler peinture, cinéma,sculpture...

Venez vous joindre à nous !!!

Posté par Assoula Warda à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 août 2017

Les 5 sens du désir…

 

Les 5 sens du désir…

00000

 

 

Deux mains qui se touchent

Sentir monter l’émotion

Dessiner le contour de la bouche 

Faire monter l’excitation

Un corps à corps sous la douche

Et céder à la tentation

 

Son corps à la démarche féline

Ondule vers le soleil

Sous le voile se dessinent

Des courbes des merveilles

Et sur ses lèvres au nacre vermeille

Un  sourire aux promesses divines

 

Sa voix tremblante de désir

Le cou tend au parfum gourmand

Leurs gémissements de plaisir

Et corps scellés intimement

Enfin unis dans l’émerveillement

Ils sourient dans un complice soupir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Assoula Warda à 12:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 août 2017

Amour naissant…

Amour naissant… 

993c11ec1a153867415ebae861584af4

 

Mon cœur se remet à battre

Quel est ce sentiment si doux

Depuis notre premier contact

Ce lien qui se tisse entre nos

 

Toutes ces choses en commun

Nos goûts et valeurs partagés

Il semble se dessiner un chemin

Peut-être nous est-il destiné

 

On me voit plus souriante

Je crois de nouveau au bonheur

J’suis d’humeur chantante

J’ai des papillons au cœur

 

L’amour vient quand on y croit plus

On pleure de joie, On rit

On retrouve un sens à la vie

 

Et même si j’avance vers l’inconnu

Que je n’en connais pas toute les couleurs

J’y vais le cœur ouvert et sans peur

 

 

 

 

 

Posté par Assoula Warda à 10:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 août 2017

52 semaines de gratitude°33-1 joli cadeau reçu

Je parlerai plutot d'un ensemble de cadeaux reçus lorsque j'ai rencontré ma belle famille la premiere fois!!

L'accueil marocain...cest du grand luxe mais eux cest j'ai pas demots por décrire les émotions!! ...j'ai été comblée mais surtout j'ai une belle famille qui m'aime et que j'aime beaucoup

MAROC AVRIL 2013-kdo reçus (3)MAROC AVRIL 2013-kdo reçus (1)

Bague argent offerte par la grand-mère de mon chéri -Gourmette pour le petit par le frère de mon mari qui est Imam

MAROC AVRIL 2013-kdo reçus (5)MAROC AVRIL 2013-kdo reçus (4)

Chapelet offert par ma belle soeur Naïma- collier berbère offert par l"épouuse de l'imam

 

MAROC AVRIL 2013-kdo reçus (6)

Plateau et verre offert par Belle-maman

MAROC AVRIL 2013-kdo reçus (8)MAROC AVRIL 2013-kdo reçus (9)

Bracelet et bague offert par l'autre frère et belle soeur de mon époux

MAROC AVRIL 2013-kdo vetements (1)MAROC AVRIL 2013-kdo vetements (3)

Robes offertes par les soeurs de mon chéri

MAROC AVRIL 2013-kdo vetements (2)MAROC AVRIL 2013-kdo vetements (5)

Voile et robe offert par belle-maman

MAROC AVRIL 2013-kdo vetements (6)MAROC AVRIL 2013-kdo vetements (7)

Robe offerte par une de mes belle soeur et ensemble offert au petit par mon beau-frere Saïd

 

 

Posté par Assoula Warda à 11:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Défi chez Egalimère "Le 10 du mois-Août: ""Le dilemme des vacances"

https://egalimere.fr/2017/08/le-dilemme-des-vacances-10dumois.html

images4D43Y2V4

 

Dur dur entre chéri et moi ; Lui veut voir sa famille chaque année…moi  je voudrai voir l’Espagne, la Turquie et l’Allemagne… bref c’est le Maroc contre l’Europe, des fois je le trouve égoïste quand même il s’en fout  ‘t’as qu’à aller toi seule et paie le toi’’

 C’est un homme de la mer alors quand je perle d'aller voir la mer .. ‘’12ans de flotte sur un bateau c’est bon’’..heureusement que j’aime la campagne mdr

Il aime les pays froid ( oui oui ! un marocain peut aimer le canada !! mdr) moi il me faut au moins 25° pour me sentir bien (Non c’est pas moi la marocaine ptdr)….à vrai dire c’est dejà un dilemme au quotidien promener en rue lui ombre moi soleil !  Sortir quand il fait plus de 25° non  pas pour lui, moi  reste des heures sur ma terrasse en plein soleil…….

Le dilemme c’est presque toute l’année  ici…lol

location-Sainte-Luce-la-villa-campagne-bigplage

Posté par Assoula Warda à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 août 2017

De la tradition du haïku au poème court …(La Louvière Bibliothèque provinciale)

Dans une précédente série d’ateliers d’écriture, vous avez pu découvrir comment le haïku, une forme poétique née au Japon, a séduit tout l’Occident et déclenché un véritable engouement mondial pour l’écriture de textes poétiques courts et denses. L’aventure continue avec la découverte d’auteurs belges que Paul Roland mettra à l’honneur. Atelier d’écriture animé par Paul Roland.

Samedi 9 septembre, de 9h30 à 15h30, Bibliothèque provinciale-Périodiques.

Samedi 16 décembre, de 9h30 à 15h30, Bibliothèque provinciale-Périodiques.

Tout public. Réservation obligatoire au 064/312 507 ou florence.eloy@hainaut.be

LA COLERE DES OMBRES

Dans le cadre des défi SCRIPTURA sur le forum POETIK'ART

LA COLERE DES OMBRES

PHOc78b60e2-bb4b-11e3-a730-4a7d6fb3b53a-805x453

Il y a l’ombre et la lumière

La lumière celle qui se voit de loin

L’ombre se trainant derrière

Semblable à « un rien »

 

Nous le peuple, somme l’ombre

Ces gros cols blancs ,de fausses lumières

A l’heure de nos jours sombres

Les médias font d’eux  leur « première »

 

Pas besoin d’être un ancien mineur

Pour sortir de ces votes, véritable gueule noire

Eux corrompus et à l’abri de du besoin et du malheur

Se moquent bien de celui qui dort sur le trottoir

 

Les ombres se manifestent

Mais la démocratie n’a plus de sens

La pauvreté se répand comme la peste

Mais les « gros » sont toujours en avant..

 

Un jour peut-être,

Les ombres écraseront la lumière

Et derrière leur rideau, à leur fenêtre

 

Ils brilleront par leur absence

Le projecteur s’éteindra

Le peuple se révoltera…

 

Bien-sur ceci est tristement valable por la Belgique....

Posté par Assoula Warda à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 août 2017

Sur les traces de « Pépé le marin »

Dans le cadre du défi Scriptura du forum poétik'art

dacd0363-8f05-4041-91ea-514b83e55309

Sur les traces de « Pépé le marin »

Un dernier ressac le poussa vers la plage, incapable de bouger ses yeux se fermèrent.

Deux heures auparavant, son petit bateau de pêche avait heurté une vielle ancre ou autre objet pointu qui avait éventré son bateau de fortune. Il avait d se résigner et nager vers les terres, mais étant déjà fatigué d’une longue journée en plein soleil, il avait perd ses dernières forces au fil des lourdes vagues.

Reprenant ses esprits, il leva légèrement la tète et tachât de se situer, du sable, de l’eau et quelques espaces verts ; pas de repères juste une plage au soleil, il scruta les alentours mais ne vit personne. Il se releva doucement, trempa les mains dans l’eau pour les débarrasser du sable et commença à longer la cote, rien une vraie ile déserte ! Mais bon sang où était il ?.

La faim commença à se faire sentir, il cueillit quelques frits et s’en délecta en regardant autour de lui et il vit un cabanon, il se dirigeât en sa direction curieux et plein d’espoir ; Il fit le tour  mais n’aperçut personne, il regarda par une fenêtre la pièce était propre, en ordre et vide voire abandonnée, il décida d’y entrer pour la nit

Il y entra hésitant et referma sitôt derrière lui, il parcourut la pièce des yeux, se posa sur une chaise et écouta le silence…Soudain son regard se posa sur une photo ; un homme tenait deux enfants sur les genoux à coté d’eux, une nasse pleine de poissons, la pêche avait été abondante..

Etrange comme un sentiment de déjà vu…Il se souvint de son enfance de ces week-end et vacances chez son grand-père qui pêchait chaque jour et vendait ses poissons pour faire vivre la famille ; Ils n’étaient pas riches mais ne manquaient de rien.  Lui, Adrien et son cousin César, passaient beaucoup de temps prés de « Pépé » Mais un jour ses parents décidèrent de partir en Loire, Le vieux marin avait refusé des les suivre, chez lui c’était ici avec Simone sa femme et son bateau.

Il allait chez Pépé en été et pour Noël, mais à treize ans après avoir reçu son certificat d’étude, ses parents le mirent en internat lors de son entrée au collège, il vit son grand-père moins souvent et les cousins s’étaient peu à peu perdus de vue. C’est lors de son mariage avec Angèle, la fille des voisins de pépé qu’Adrien était venu revivre au village là où il disait avoir ses racines, il reprit la maison  de son grand-père et y continua l’histoire

Refoulant ses larmes, il déposa la photo sur le meuble et chercha un objet qui pourrait l’aider à  connaitre la personne qui  habitait ce petit écrin où il se sentait déjà si bien..Mais rien, juste cette photo qu’il n’arrivait pas à quitter des yeux, il fit le tour de la pièce une petite pièce, un évier de faïence, un lit douillet, une table, trois chaises, ne armoire, de petit rideaux de toile aux motifs vichy, un petit frigo de table et un vieux transistor

Dans l’autre pièce se trouvait du matériel de pêche, quelques serpillères, un balais…et un gros coussins au sol, lorsqu’il revient dans sur ses pas, il  vit deux bols au sol prés de l’évier le propriétaire avait un compagnon..un chien. Il se fit n sandwich avec ce qu’il trouva, se versa un verre d’eau..si quelqu’un vivait ici, il n’allait sûrement pas tarder de rentrer…il ouvrit la porte pour prendre l’air..

-Qui êtes vous ? Que faites-vous chez moi !

Adrien se trouva face à un homme de forte corpulence et un chien grognant et exhibant une superbe dentition pointe !..Pas rassurant…

-Calmez-vous, je vais vous expliquer si vous me le permettez. dit il en regardant le chien toujours sur ses gardes.

L’homme donna au chien l’ordre de se coucher et fit signe à Adrien de s’asseoir sur le petit banc. Apres avoir raconté son histoire, il lui demanda où il était

-‘‘Ici c’est «La Madrague cachée », un petit ilot non loin de la côte, du bruit..Bref ici on est en paix, t’es pas le premier à t’échouer ici à case de la carcasse du vieux bateau que la mairie ne veut pas enlever.

-‘’Ah ça me rassure m’attendais pas à être à la Réunion mais bon ..’’dit Adrien en riant il se sentant à l’aise avec son hôte « je vais me reposer et demain au lever d soleil je partirais » dit-il en se levant

-‘’Où vas-tu ?  Viens chez moi, demain nous partirons trouver une barque ou je t’en donnerais une, t’es pas le premier que j‘aide rassure toi’’.

-‘’Heu c’est gentil mais..’’

-‘’Mon chien ne te mangera pas ; J‘ai ramené de la truite, on mangera ensemble. Mon chien c’est Pastis et moi César comme chez Pagnol’’ dit il en passant la main dans le dos d’Adrien pour le guider chez lui.

-Adrien se retourna subitement ‘’César le petit-fils de « Pépé le marin » ?!

-‘’Oui pourquoi, tu le connais’’ ? Dit-il étonné..puis un sourire se dessina sur ses lèvres.. ‘’Oh mon Dieu Adrien c’est toi ?’

Les deux hommes s’étreignirent avec force, de joie et d’émotion ! Les larmes, les rires Pastis n’y comprenait plus rien !!

-‘’Holà là, un demi-siècle et mon cousin s’échoue sur mon petit lopin de terre !! J‘en reviens pas !!’’ dit César en s’essuyant d revers de sa manche

Les deux hommes passèrent la soirée à parler de ces années passées loin de chacun, le départ de César dans l’armée navale, le mariage d’Adrien, la disparition de Pépé peu après son mariage ; Ils partagèrent la bonne truite et se retrouvèrent comme lorsqu’ils étaient enfant s’endormirent à la belle étoile « comme du temps de Pépé » pensa Adrien en s’endormant…heureux..

Le lendemain lorsqu’il se réveilla, Adrien se sentit tout engourdi, Pastis l’avait adopté et pour lui montré était venu se couché sur lui toute la nuit !!

-‘‘Ah, mon chien a l’air de bien t’aimer finalement’’  dit César en déposant un plateau avec du pain, du fromage, des fruits, du café et du lait 

-‘’Oui, j’pourrais revenir sans risques de me faire manger’’ dit Adrien en mordant dans un abricot.

Ah c’est c’est sur que je ne te lâche plus,  maintenant que je t’ai retrouvé !! d’ailleurs, j‘ai une proposition à te faire ;Nous faisons le même boulot pourquoi ne pas s’associer ?

-‘’ Oui c’est une bonne idée tu pourrais venir vivre avec moi chez Pépé et louer ton cabanon aux touristes, moi je suis partant et toi ?

-Sans hésiter cousin, ej vais arranger le cabanon durant l’hiver pour pouvoir le louer l’été prochain et on fera notre petit magasin chez toi mais on prendra un plus grand bateau..Plus solide dit il en riant.

Comme des gamins, ils marquèrent leur accord en se tapant sur la main, Le chien se leva et pencha la tete sr le coté, regardant son maitre étonné.

-‘’T’inquiète pas Pastis, on aura besoin de toi !, On t’embarque ‘’ dit Adrien en  le caressant.

Les mois qui suivirent, les deux cousins ouvrirent une petite échoppe »chez Pépé le Marin », y vendirent leur poissons ils organisaient des sorties en mer pour enfants et  le cabanon, lui était devenu un petit coin de paradis loué aux vacanciers